Renaud Garcia Fons

19 Juillet

Connu pour sa maîtrise du flamenco, ses échappées vers l’Inde ou l’Orient, son amour du bassin méditerranéen, Renaud Garcia-Fons avait envie d’autre chose, en remontant ainsi le temps d’une ville, Paris, en délaissant la géographie pour privilégier la chronologie, de l’école française de la fin XIXe au jazz parisien. « Ce serait réducteur de dire que je ne fais que des musiques méditerranéennes, orientalisantes. Mon bagage n’est pas fait que de ça. J’ai écouté Satie et Debussy avant d’écouter Munir Bashir… » Des morceaux subtilement parisiens, en autant de clins d’œil à Prévert, Doisneau, Michel Simon, ou Oxmo Puccino, du trépidant Montmartre en courant à l’élégance nostalgique de "Le long de la Seine".

Renaud Garcia-Fons : Contrebasse 5 Cordes David Venitucci : Accordéon Stephan Caracci : Vibraphone et Batterie