Peroke

23 juillet

Le duo Péroké est un bien drôle d’oiseau au plumage aussi déluré que leur son est bariolé, ou l’inverse. Un univers singulier et contagieux, mêlant le groove des traditions sonores africaines aux pulsations de la scène éléctronique européenne. La route de Péroké a suivi les chemins complexes de l’afrobeat et de l’électro pour les mener, après deux maxis, 80 dates en France, des passages ovationnés au Printemps de Bourges et aux Transmusicales, à cette fusion entre machines et instruments . Après un premier titre très remarqué «Minotaur», le duo revient avec son album «Animalis Tropism». Un album qui s’insère au plus profond du robotisme vaudou pour rendre encore plus intriguant le labyrinthe rythmique. La transe éléctro du duo ne laissera personne de marbre.

Fred Guillon : machines Sylvain Rousselle : claviers